Isotherman accompagne Kem One dans la modernisation de ses usines françaises

Isotherman accompagne Kem One dans la modernisation de ses usines françaises

Le groupe chimique Kem One, deuxième producteur européen de PVC (polychlorure de vinyle), a inauguré le 29 juin dernier une nouvelle unité d’électrolyse sur son usine chlorochimique de la plate-forme pétrochimique de Lavera, près de Martigues (Bouches-du-Rhône).

La société Isotherman à participé à cette modernisation et devient un « partenaire de référence » pour le groupe chimique.

Kem One possède près de l’étang de Berre deux autres usines, à Fos-sur-Mer et Berre-l’Etang, et deux autres dans le sud de la France, à Vauvert (Gard), spécialisée dans le chlorure de sodium, et Saint-Auban (Alpes-de-Haute-Provence) qui produit du PVC émulsion à partir de l’acheminement du chlorure de vinyle monomère issu de Lavera. D’autres investissements sont envisagés à l’avenir pour poursuivre l’accroissement des performances des différentes installations, en fonction du marché et de l’amélioration des résultats économiques de l’entreprise.

Il est ainsi envisagé de remplacer la moitié des électrolyses de l’usine de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) pour la doter d’un procédé plus économe en énergie. Kem One emploie 1 350 personnes dont 1 250 en France où elle exploite deux autres sites, à Balan, dans l’Ain (PVC suspension) et Saint-Fons (PVC, PVC surchloré, eau de javel), au sud de Lyon.